search
search
7 difficultés de l’heure du dodo que tous les parents connaissent

Article écrit par HuffPost Canada.

Les parents savent à quel point élever un enfant demande de l'amour, du temps, des efforts et de la patience. Mais quand un enfant ne s'endort pas malgré avoir compté bien des moutons, l'heure du coucher peut se transformer en corvée. Certains diront même que les enfants passent de la marche à quatre pattes au traînage des pieds tant ils usent de stratagèmes pour repousser le moment d'aller au lit. Chers parents, sachez que nous sympathisons.

En collaboration avec HuffPost Canada, nous avons compilé les batailles les plus fréquentes qui surgissent à l'heure du dodo, de même que certaines astuces pour aider vos petits à dormir comme ils en ont besoin.

Le va-et-vient au pot
Même si on leur a demandé s'ils avaient besoin d'aller aux toilettes avant le coucher, les enfants déclarent souvent à maman et papa qu'ils doivent y aller bien après l'heure du coucher. Selon les spécialistes, les parents devraient dire à leurs enfants doucement, mais fermement que cela suffit. Une autre solution logique, mais souvent oubliée, consiste à limiter la quantité de boissons bues par votre enfant avant d'aller au lit. Moins de liquides signifie moins de visites à la toilette.

Le petit creux
Idéalement, les enfants devraient commencer à se calmer après le souper, mais en réalité, beaucoup d'entre eux restent au sommet de leur forme, et c'est le moins qu'on puisse dire. Un ventre plein peut les aider à ralentir avant d'aller au lit. Ajouter une collation à leur rituel du coucher, comme un simple bol de céréales Kellogg'sMD Rice KrispiesMD, peut les aider à calmer leur faim et signaler que l'heure du dodo est arrivée.

Les angoisses
L'imagination d'un enfant, c'est tout simplement merveilleux. Cependant, cette imagination peut garder les enfants éveillés la nuit s'ils sont convaincus que des monstres se cachent sous le lit. Vous pouvez aider l'enfant en discutant avec lui de ce qui l'angoisse avant de le border. Ajouter ce moment d'intimité à votre rituel du soir saura le rassurer (et chasser ces vilaines créatures pour la nuit).

La surabondance de technologie
Un écran d'ordinateur ou de télévision représente tout un monde d'aventure pour un tout-petit, mais un monde où les sens sont surstimulés. Quand les yeux de votre enfant sont rivés à l'écran, d'autres activités qui pourraient encourager le sommeil se trouvent reléguées à plus tard. Évitez de passer du temps devant un écran après le souper, et essayez plutôt une activité plus calme, comme s'amuser à faire deviner quels bruits ambiants on peut entendre, par exemple.

La bataille pour le choix du livre
Trouver le livre idéal à lire avant le dodo est d'une importance cruciale. Il suffit de demander à Boucle d'or : le livre ne doit pas être trop court, ou trop long, il doit être juste comme il faut. Réservez du temps avant le début du rituel du coucher pour décider quel récit sera à l'honneur ce soir.

Tu as ton lit, et j'ai le mien
Il est normal qu'un enfant veuille dormir avec maman et papa, surtout s'il fait des cauchemars. Mais si une nuit se transforme en habitude, il faut savoir établir des limites. Avoir des discussions positives avec l'enfant fera en sorte qu'il sera heureux de dormir dans son propre lit. Si cela ne fonctionne pas, on peut mettre en place des limites de temps ou même installer un sac de couchage dans la chambre de maman et papa, histoire d'opérer une séparation graduelle.

Le rituel qui se transforme en course
Les enfants connaissent bien les étapes qui précèdent l'heure du coucher, et il se peut qu'ils se brossent les dents en vitesse et veuillent expédier le moment de l'histoire et de se faire border. Mais le rituel ne devrait pas se dérouler en toute hâte. Planifiez bien toutes les étapes en accordant suffisamment de temps à chacune d'entre elles. Ralentir le rythme devrait avoir un effet calmant sur les enfants, ce qui pourrait se traduire par un sommeil plus long et plus réparateur (pour toute la famille).

Ne vous laissez pas dépasser par les conflits de l'heure du dodo. Avec seulement ¾ de cuillerée à thé de sucre par portion de 1 tasse (29 g), un bol de céréales Kellogg'sMD Rice KrispiesMD constitue une collation satisfaisante qui pourrait aider toute la famille à se détendre en préparation pour la nuit.

 

Ce contenu a originalement été publié dans le Huffington Post Canada.